Un fait d’actualité scientifique peu connu a été mis en lumière sur Internet, grâce à une interprétation libre de la réalité.
En effet, la sonde d’observation nommée Cassini-Huygens a décollé en 1997 pour un voyage dans le système solaire. But final : toucher les anneaux de Saturne. La NASA a publié sur son site les 396’000 photos du voyage en libre accès. Une expérience scientifique de taille qui a permis d’observer au plus près cette planète mystérieuse, mais aussi ses anneaux et sa lune nommée Titan.

 


Il y a quelques jours, les dernière images sont arrivées. Elles retracent les derniers instants de ce petit satellite qui a tiré sa révérence en se désintégrant dans l’atmosphère de la planète géante. Vu les distances astronomiques, les dernières photos sont parvenues une année après leur prise. Cassini-Huygens s'est en fait écrasée sur Jupiter le 15 septembre 2017.


Cette disparition serait restée inconnue du grand public, si une image n’était pas devenue virale. En effet, une vue montrant en couleur une planète à l’atmosphère nuageuse avec des anneaux en son ciel a été largement diffusée, commentée et analysée, notamment par des médias. Son nom était pour le moins symbolique : le grand final de Cassini. Il s’agirait de la dernière image de la sonde avant qu’elle ne plonge dans l’atmosphère invivable et irrespirable de Saturne.

Fake News Cassini

 

Seul problème :

Cette photo n’est pas réelle. Il s’agit en réalité de l’œuvre d’un artiste.
La NASA a pris connaissance de son existence. On peut la retrouver sur son site comme une œuvre représentant certainement ce qui aurait été la dernière vue de la sonde avant sa chute.

 

Conseils de prévention :

  • Une fois de plus, on peut rappeler ici que sur Internet, tout n’est pas forcément vrai, surtout une image ou une vidéo qui paraît trop belle ou trop impressionnante.
  • Observer la photo plus en détail pour y dénicher des détails suspects.
  • Chercher la source de la photo.
  • Comparer plusieurs médias.
  • Se renseigner auprès de spécialistes du sujet.

Tels sont les réflexes à avoir pour éviter de tomber dans le piège de la "fake news" ou plus précisément de la "fake picture".

 

Sources : 

 

Soutien didactique

Vous avez besoin d'un soutien, d'un accompagnement ou d'un conseil...

N'hésitez-pas à nous soumettre votre demande !

 

Nous contacter