Ch@rte Internet - Boîte à outils

Image

La charte numérique a été développée par un groupe de travail constitué d’enseignants, d’inspecteurs scolaires, de représentants des directions, de responsables syndicaux, de spécialistes techniques et de chargé de prévention numérique. L’idée de base était de réfléchir de manière ciblée à l’utilisation du numérique comme une série d’objectifs à atteindre pour développer des concepts centraux à la citoyenneté : l’esprit critique, le respect d’autrui, des infrastructures et des lois, l’(auto-)protection et l’autonomie. L'illustration a été confiée à Julien Valentini de Sierre (Mahakala Motion and Design).

Afin de permettre une progression qui accompagne le parcours scolaire de l’élève, il a été proposé de catégoriser les messages en 4 axes distincts. On les considère comme des champs de compétences qui forment le savoir-faire (utilisation) et le savoir-être (usage) en matière de numérique. Ce sont en quelques sortes les « bonnes pratiques » que les élèves avec l'appui des enseignants s’engagent à suivre en signant la charte. 

  • « J’utilise » représente l’ensemble des recommandations liées à la prise en main technique de l’outil numérique. Cela peut désigner des activités de visionnage, de recherche d’information et d’entraînement avec des exerciseurs ou de logiciels éducatifs.

  • « Je produis » s’attarde sur les principes qui sous-tendent les différents moyens de rendre visibles ou audibles des éléments en utilisant le numérique et les médias. Les « like », les commentaires, les « posts », les articles, les productions audiovisuelles (sons, images, vidéos) sont autant d’éléments de production de contenu. Ainsi, le droit d’auteur, le respect de l’image, les lois sur la diffamation, l’insulte ou l’injure sont quelques éléments qui sont sous-jacents à cette catégorie.

  • « Je protège » dessine le contour de la notion de sécurité dans le monde numérique. Cette sécurité est à concevoir comme un cadre légal qui garantit la protection individuelle, mais aussi comme une série de points de comportement individuels qui garantissent cette sécurité de manière préventive. Ainsi, on abordera tout autant la question de la protection des données sensibles (mots de passe et données personnelles), tout comme l’encouragement à prévenir un enseignant face à des contenus inadaptés ou des comportements dangereux.

  • « Je respecte » aborde 3 volets de la notion de respect. D’abord, les élèves s’engagent à respecter le matériel qui leur est confié et à en signaler les dysfonctionnements. Ensuite, on retrouve cette notion liée au droit d’auteur. Contrairement à « je produits », on s’attarde ici au point de vue du citateur et non de l’auteur lors de productions. Le but essentiel est de permettre de développer des réflexes qui seront utiles dans le prolongement de la carrière estudiantine et professionnelle. Enfin, on retrouve là encore la notion de « prendre soin de l’autre » abordée dans l’axe précédent. Cette notion la complète.

Imprimer   E-mail